L’Indonésie impose des restrictions sévères aux importations d’Eliquides

Au grand étonnement de beaucoup d’indonésiens, en annonçant les nouvelles restrictions à l’importation d’Eliquides, le ministre indonésien du Commerce a prétendument déclaré qu’il avait l’intention de faire en sorte qu’il soit difficile pour les vapoteurs d’obtenir des Eliquides, et qu’il souhaitait voir les vapoteurs s’orienter de nouveau vers le tabac.

Oui, nous allons les attraper (s’ils importent toujours), de sorte que les vapoteurs redeviendront des fumeurs ”, a déclaré le ministre du Commerce Enggartiasto Lukita, cité par le site Kompas.Pas plus tard que le mois dernier, le ministre coordinateur de l’économie indonésien Darmin Nasution, a déclaré que la taxe sur les produits du tabac sera augmentée d’environ 10,04% en 2018. Cette année, ce gouvernement d’Asie du Sud-Est avait déjà imposé des taxes sur tous les produits du tabac, ce qui équivaut à une augmentation moyenne de 10,5 % par rapport à 2016.

Indonésie, interdiction de vapoter, importer Eliquides Indonésie, cigarette électronique

Toutefois, selon un article de Reuters, le ministre coordinateur de l’économie Darmin Nasutionin a déclaré que dans l’année à venir, la taxe sera augmenté une nouvelle fois de 10,04%. L’objectif est d’augmenter la somme de 155,4 billions de roupies de recettes fiscales en 2018, provenant principalement des taxes sur le tabac. Mais le gouvernement indonésien s’intéresse-t-il à la santé publique?

Une étude américaine récente a montré que jusqu’à 6,6 millions de décès prématurés pourraient être évités rien qu’aux États-Unis si les fumeurs passaient à la cigarette électronique. La semaine dernière, en annonçant les restrictions, le ministre du Commerce a déclaré qu’il était conscient que ces nouveaux règlements rendront presque impossible pour les importateurs d’obtenir leurs Eliquides, mais il a ajouté que cela ne le concerne pas la production locale de tabac.

Indonésie, interdiction de vapoter, importer Eliquides Indonésie, cigarette électronique

D’un autre côté, des recherches récentes du Georgetown University Medical Center ont montré que jusqu’ à 6,6 millions de décès prématurés pourraient être évités rien qu’aux États-Unis si les fumeurs devaient passer à la cigarette électronique. L’étude qui a été publiée dans la revue Tobacco Control le mois dernier, soulignait que les cigarettes électroniques devraient être approuvés dans le cadre d’une “lutte finale contre le tabagisme”.

“Les anciennes politiques doivent être complétées par des politiques qui encouragent le remplacement des cigarettes par des cigarettes électroniques beaucoup moins nocives pour la santé,” a déclaré le co-auteur de l’étude David Levy. Les chercheurs ont déclaré que le nombre total d’années supplémentaires vécues par ces 6,6 millions de fumeurs qui pourraient passer à la cigarette électronique s’élèverait à un étonnant 86,7 millions d’années en plus d’espérance de vie pour l’ensemble des fumeurs. En revanche, le gouvernement indonésien ne semble pas s’en soucier.

Partager

Laisser un commentaire