Ce nouveau rapport américain commence par souligner que la campagne lancée en 1962 pour exterminer le tabagisme n' a connu qu'un succès mitigé et que les États-Unis ont cruellement besoin d'une nouvelle campagne, en rapport avec cette époque." Trop d'Américains croient faussement que les dangers du tabac sont maîtrisés. ILS ONT TORT!!!!" nous explique Michael Pertschuk, ancien président de la Federal Trade Commission.   Conseils pratiques sur la façon de mettre fin à l'épidémie du tabagisme La Suède et le Royaume-Uni ont adapté leurs politiques pour inclure l'utilisation des cigarettes électroniques. Le résultat ? La Suède a l'un des taux de cancer liés au tabagisme les plus faibles d'Europe, tandis que le Royaume-Uni est parvenu à enregistrer le plus faible nombre de fumeurs depuis les années 70. Voici donc les actions recommandées par ce rapport : cigarette électronique, législation du tabac, arrêter de fumer, étude sur les vapoteurs Action 1: Augmenter les taxes sur le tabac avec 4 objectifs en tête: abaisser les taux de tabagisme, harmoniser les taxes transfrontalières pour réduire le commerce illicite, couvrir les coûts des maladies liées au tabagisme et encourager le passage de la cigarette à des produits à risque réduit, voire l'abandon total du tabac. Action 2: Encourager les assureurs vie et santé, les employeurs et les professionnels de la santé à promouvoir activement les mesures d'abandon du tabac soutenues par le Preventive Services Task Force des États-Unis. Action 3: Établir un cadre réglementaire plus rationnel pour le tabac, la nicotine et les produits de remplacement en fonction de leurs risques relatifs, et qui soit adaptable à la vitesse accrue de l'innovation dans le développement des nouvelles technologies. Les politiques devraient faciliter l'utilisation de produits de substitution Dans la troisième approche, le rapport mentionne les produits alternatifs, dont il traite plus loin en détail. L'utilisation de tels produits, qui comprennent les cigarettes électroniques, les produits du tabac non brûlés par la chaleur (HNB), et les vaporisateurs, a augmenté de façon spectaculaire à mesure que les gens cherchent à cesser de fumer ou simplement à réduire les méfaits du tabac. Le rapport souligne que la politique n' a pas suivi cette évolution, ajoutant que "ces avancées technologiques mettent en lumière une politique qui ne fait pas sérieusement son travail.",  expliquent les auteurs du rapport. cigarette électronique, législation du tabac, arrêter de fumer, étude sur les vapoteurs Le rapport poursuit en faisant référence au fait que des pays comme la Suède et le Royaume-Uni ont au contraire adapté leurs points de vue et leurs politiques afin de pleinement légaliser ces produits. Le résultat? La Suède a l'un des taux de cancer liés au tabagisme les plus faibles d'Europe, tandis que le Royaume-Uni enregistre avec succès le plus faible nombre de fumeurs depuis les années 70.